La Marseillaise

La Marseillaise

Description

Claude-Joseph Rouget de Lisle (1760-1836), ingénieur de l'armée française, a écrit les paroles et la musique de "La Marseillaise", l'hymne national français, en une seule nuit d'avril 1792. Il voulait que son hymne soit le chant de marche de l'armée française pénétrant en Rhénanie, à la suite du déclenchement de la guerre entre la France, l'Autriche et la Russie. Cet enregistrement, effectué vers 1898-1900, est l'un des premiers enregistrements de l'hymne. En 1893, Henri Lioret (1848-1938), horloger de métier, a mis au point un cylindre conique de celluloïd (un matériau moins fragile que la cire communément utilisée à l'époque pour les premiers enregistrements) monté sur un cadre en laiton capable d'enregistrer du son. Les premiers de ces cylindres, appelés "anneaux de serviette", ont été utilisés presque exclusivement dans des poupées parlantes ; mais Lioret a augmenté ensuite la taille des anneaux, ce qui a permis l'utilisation pour l'enregistrement et la relecture du son. Conformément aux conventions contemporaines, l'enregistrement est précédé d'une annonce. Le nom des musiciens n'est pas donné. Un cornet, instrument (cuivre) particulièrement bien adapté aux possibilités de l'enregistement, accompagne le chanteur.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Henri Lioret

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

Enregistrement sonore sur cylindre Lioret, 1 minute 24 secondes

Dernière mise à jour : 18 août 2014