Peinture rupestre S00176, Bethléem, municipalité du district de Dihlabeng, État libre, Afrique du Sud

Description

Cette peinture rupestre San représente une antilope à l'envers d'un rouge-violine avec un museau sanglant et, sur la partie supérieure gauche, une antilope plus petite peinte en jaune, dont le museau saigne également. La position à l'envers et les saignements indiquent tous deux la mort. Pour les San, la mort est littérale et métaphorique. Métaphoriquement, la mort implique un passage du shaman vers le monde des esprits qui existait selon leur croyance sous la surface du sol. La peinture est originaire de l'État libre oriental d'Afrique du Sud, qui est connu pour ses représentations d'antilopes à l'envers dans différents contextes inhabituels. L'image de cette peinture fait partie de la Collection d'art rupestre Woodhouse du Département des Services de bibliothèque de l'Université de Pretoria. La collection compte plus de 23 000 diapositives, cartes, et calques d'un grand nombre de sites d'art rupestre en Afrique du Sud. Les San forment un peuple de chasseurs-cueilleurs qui vécurent dans les régions septentrionale et orientale de l'Afrique pendant des milliers d'années avant d'être déplacés par les tribus africaines et les colons européens. Le peuple San continue de vivre dans le Désert de Kalahari en Namibie.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014