Fleurs d'Abu Ma'shar

Description

Ja‘far ibn Muḥammad al-Balkhī (787–886), connu sous le nom d'Abū Ma‘shar, vivait à Bagdad au 9ème siècle. À l'origine un érudit islamique versé dans l'Hadith (les traditions prophétiques de Muhammad) et contemporain du célèbre philosophe al-Kindi, Abu Ma'shar s'intéressa à l'astrologie à l'âge relativement avancé de 47 ans. Il devint l'auteur le plus important et le plus prolifique en matière d'astrologie au Moyen Âge. Son propos intégrait et élargissait les études d'érudits plus anciens d'origine islamique, perse, grecque et mésopotamienne. Ses œuvres furent traduites en latin au 12ème siècle et, grâce à leur large diffusion sous forme de manuscrit, elles eurent une grande influence sur les érudits occidentaux. Ce livre est la première édition du Abu Ma'shar de Kitāb taḥAwil sini al-Alam (également connu sous le nom de Kitâb al-Nukat) telle que traduite en latin par le traducteur du 12ème siècle Johannes Hispalensis (Jean de Séville). Le texte porte sur la nature d'une année (ou mois ou jour), telle que déterminée par l'horoscope, et a été conçu comme un manuel pratique pour l'instruction et la formation des astrologues. Le livre inclut de nombreuses illustrations de planètes et de constellations. L'impression a été effectuée par Erhard Ratdolt, un célèbre imprimeur pionnier d'Augsbourg, en Allemagne qui, avec deux compatriotes, a fondé une imprimerie en partenariat à Venise en 1475.

Date de création

Informations d'édition

Erhard Ratdolt, Augsbourg, en Allemagne

Langue

Titre dans la langue d'origine

Flores Albumasaris

Type d'élément

Description matérielle

20 feuilles (dernière page blanche) ; gravures sur bois ; illustrées ; 20 centimètres

Notes

  • Connu sous le nom Flores astrologiae.

Dernière mise à jour : 8 juillet 2014