Description

  • Cet ouvrage de l'éminent théologien Shafi'i Muhammad al-Amidi (mort en 1233 [631] AH) se compose de trois parties. La première partie, sur les pages 1 et 2, discute de la différence entre les métaphores et les comparaisons dans le discours figuratif. La deuxième partie, sur les pages 3-10, traite de l'utilisation d'analogies et de relations transitives pour prouver un cas. Al-qiyâs, ou l'utilisation de relations transitives pour justifier un cas, est l'un des quatre piliers dans la jurisprudence islamique. Il est également largement utilisé par les grammairiens. La dernière partie, à la page 11, est le début d'un traité sur l'existence, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'esprit. Cette copie de manuscrit a été réalisée en 1805 par un scribe inconnu. Il provient de la collection Bašagić des manuscrits islamiques de la Bibliothèque universitaire de Bratislava, en Slovaquie, qui a été inscrite au registre de la Mémoire du Monde de l'UNESCO en 1997. Safvet beg Bašagić (1870-1934) était un savant de Bosnie, poète, journaliste et directeur de musée qui rassemble une collection de 284 volumes manuscrits et de 365 volumes d'impression dont l'ensemble reflète le développement de la civilisation islamique depuis sa création jusqu'au début du 20ème siècle. Le manuscrit est l'élément 280 des  Arabské, turecké a perzské rukopisy Univerzitnej knižnice v Bratislave (Manuscrits persans, turcs et arabes de la bibliothèque universitaire, Bratislava) de Jozef Blaškovič.

Auteur

Date de création

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • فى القياس الخلفى والعكسى

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 53 feuilles ; 22 x 16 centimètres ; encre noire et rouge ; couverture simili cuir

Collection

Institution