Plan d'Ayala

Description

John Womack, historien de la Révolution mexicaine, a appelé le Plan d'Ayala l'"Écriture sainte" des Zapatistes. Rédigé par Emiliano Zapata et Otilio Montaño, et signé le 25 novembre 1911, le plan fut proclamé à Ayala, Morelos, le 28 novembre de la même année. Il devint la référence pour la rébellion Zapatiste après sa rupture avec l'initiateur de la Révolution mexicaine, Francisco I. Madero. Outre la condamnation de la "trahison" de Madero qui se voulait plus conciliant, le Plan d'Ayala met en exergue les demandes de la rébellion agricole Zapatiste : restitution des terres prises aux villages pendant le Porfiriato (dictature de Porfirio Diaz), et redistribution agraire des plus vastes haciendas, avec indemnité. Les paysans Zapatistes de l'état du sud de Morelos, revendiquèrent ces droits par les armes, poursuivant la rébellion que Madero avait initiée sans l'achever.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014