Déclaration au monde par Agustin de Iturbide ou plutôt Notes pour l'histoire

Description

Ce manuscrit, taché de sang et trouvé entre la ceinture et la chemise d'Agustín de Iturbide après son exécution par le peloton d'exécution à Mexico le 19 juillet 1824, est un émouvant mémoire en défense de la carrière publique d'Iturbide. Ancien officier royaliste qui rejoignit la lutte mexicaine pour l'indépendance, Iturbide fut couronné empereur du Mexique le 21 mai 1822, sous le nom Agustín I. Cependant, il fut incapable de ramener la paix et abdiqua le 19 mars 1823, puis il partit en exil. Ignorant qu'il avait été déclaré traître et hors-la-loi, il revint au Mexique le 14 juillet 1824, où il fut arrêté et exécuté dans le village de Padilla, dans l'état actuel de Tamaulipas. Ce manifeste fut écrit par Iturbide pendant son exil en Italie et est adressé à l'ambassadeur britannique. "Je n'ai pas la prétention des littéraires, ni l'orgueil souvent attribué à ceux occupant des fonctions similaires à celle que j'ai quittées, mon seul désir est de répondre honnêtement à mes détracteurs qui m'ont calomnié, et à ceux qui s'opposent à des sentiments comme l'amour de l'humanité, l'adoration de mon pays, et le souhait de l'ordre, associés au désir d'extirper de mon pays l'esclavage et l'ignorance qui y subsistent".

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Manifiesto al mundo de Agustín de Iturbide o sean apuntes para la historia

Type d'élément

Description matérielle

Encre sur papier, 25,2 x 20,5 cm

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014