Description

  • Ce livre est une vieille édition réalisée avec des caractères mobiles de l’une des œuvres classiques les plus connues de la littérature japonaise. Il s’agirait de la première version imprimée de Genji monogatari (le Dit du Genji). Elle apparaît dans 54 volumes publiés au cours de l’ère Keichō (1596–1615). C’est l’un des tout premiers livres réalisé à partir de caractères hiragana. Seules deux autres copies manuscrites existent encore. L’hiragana est une écriture cursive du syllabaire japonais. Considéré comme l’un des plus vieux romans au monde, Genji monogatari fut écrit au début du XIe siècle par une dame de la cour connue sous le nom de Murasaki Shikibu. Son histoire s’intéresse à la vie et aux amours du prince Genji ainsi qu’aux liaisons de ses enfants et de ses petits-enfants, reflétant la vie à la cour japonaise durant l’apogée de la période Heian (794–1185). L’histoire est racontée en prose et comporte aussi près de 800 poèmes intégrés au récit.

Auteur

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • 源氏物語

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 54 volumes ; 25,4 × 19,2 centimètres

Institution