Carte de l'Arabie Antique

Description

Cette carte de la Péninsule Arabique, publiée en 1720, montre Arabia Felix, Arabia Deserta, et Arabia Petraea. On trouve d'autres régions comme la Palestine, la Mésopotamie, la Chaldée, la Perse, Aegyptus, et Aethiopia. Un grand nombre de villes sont indiquées. La cartouche de titre comprend neuf pièces de monnaie en vignettes. Les noms de ville et de tribu sur la carte sont ceux utilisés par Ptolémée. Certains sont utilisés plus d'une fois, avec des variations. Ainsi, “Indicara,” “Iacara,” “Ichara,” et “Aphana” peuvent tous indiquer le même lieu : le site où Alexandre le Grand souhaitait construire une capitale sur une île dans le Golfe Arabique, lui permettant de prendre le contrôle des échanges commerciaux de la région et d'étendre son empire (un plan qu'il ne fut pas en mesure de mettre en œuvre avant sa mort). La recherche archéologique suggère que ce site était l'Île de Failakash dans l'actuel Koweït, bien que certains historiens la placent sur l'Île d'Abu Ali. La carte montre une péninsule proche de l'actuelle Bahreïn. Les îles d'“Arathos” et de “Thylaso” indiquent respectivement les îles de Muharraq et de Bahreïn, qui sont en fait situées au nord du Qatar. Sur cette carte, elles sont placées du côté du littoral persique, probablement parce que le cartographe les a confondues avec “Ormuz” et “Qishm.” Le Qatar est mentionné sur la carte comme "Catara", mais sa forme et son emplacement son inexacts. La carte est de Christoph Weigel, un graveur, marchand d'art et éditeur allemand.

Dernière mise à jour : 17 juin 2014