Deux illustrations extraites de "Sélection d'arias de la dynastie Yuan"

Description

Ces estampes datant d'environ 1615 montrent deux personnages de la poésie de la dynastie Yuan (1279-1368) L'image de droite illustre une pièce de théâtre racontant l'histoire de Zheng Kongmu, un greffier, et Song Bin, un jeune homme ayant tué quelqu'un par accident. Zheng reconnait Song Bin comme un homme honorable et convainc le juge de ne pas le faire exécuter. Il est au contraire exilé dans une colonie pénitentiaire où il connait bien des aventures, et notamment la rencontre de Zheng Kongmu à qui il apporte son aide lorsque celui-ci devient lui-même hors-la-loi en tuant une femme qui maltraitait ses enfants. L'autre image montre Peng Zu, un assistant de longue date d'une diseuse de bonne aventure nommée Zhou, et Ren Taohua, qui peut prédire l'avenir et trouver des moyens de changer le destin d'une personne. L'histoire commence avec l'inquiétude de la veuve Shi à cause de son fils Liuzhu, qui l'a quittée pour exercer la profession de marchand et n'est pas revenu. Zhou déclare à la veuve que son fils mourra le soir même. Taohua confirme la prophétie mais déclare que le jeune homme peut être sauvé si sa mère dit "Frère Shi Liuzhu" trois fois à la troisième veille. Liuzhu est sauvé lorsqu'il entend l'appel de la voix de sa mère, mais Zhou est troublé de découvrir qu'il existe une "étoile miséricordieuse", c'est-à-dire la mère, à ses côtés qu'il n'avait pas vue auparavant et il décide de tester ses propres pouvoirs magiques.. L'histoire se poursuit avec bien des incidents impliquant Zhou, Peng Zu et Taohua.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014