Dans les griffes de la mort : les troupes américaines traversant une étendue d'eau sous le feu des nazis

Description

Cette photographie de la bibliothèque Franklin D. Roosevelt à Hyde Park, New York, montre des soldats américains débarquant en Normandie, en France, le matin du 6 juin 1944, au début de l'intervention attendue depuis longtemps pour libérer l'Europe continentale de l'emprise de l'Allemagne nazie. La plupart des soldats qui débarquèrent venaient des États-Unis, de Grande-Bretagne et du Canada, avec de plus petits contingents de France, Pologne, Belgique, Tchécoslovaquie, Grèce et Pays-Bas. Les forces de débarquement furent confrontées à de formidable obstacles. Les défenses allemandes comprenaient des milliers de soldats enterrés dans des bunkers, de l'artillerie, des mines, des barbelés, des mitrailleuses, et des obstacles pour empêcher les barges de débarquement d'atteindre le rivage. Les victimes alliées (tués, blessés, disparus et faits prisonniers) le 6 juin dépassèrent les 10 000,  dont 2 500 furent tués - 6 603 Américains, environ 2 700 Britanniques, et 946 Canadiens -. Toutefois, à la fin de la journée, 155 000 soldats alliés étaient à terre et contrôlaient plus de 200 kilomètres carrés de la côte française.

Dernière mise à jour : 22 septembre 2014