Le Dit du Genji : généalogie, tome 58

Description

Genji monogatari (Dit du Genji) est souvent considéré comme le premier grand roman de la littérature mondiale. L'auteur de l'ouvrage, Murasaki Shibuku, naquit vers 978 et passa la plupart de sa vie à la cour impériale de Kyoto ou non loin. Après un bref mariage avec un homme plus âgé, elle entra au service de l'impératrice Akiko (ou Shōshi) autour de 1005 comme dame de compagnie. Le roman se compose de 54 livres ou chapitres qui racontent la vie et les romances du Prince Genji, le jeune, beau et talentueux fils d'un empereur. Le roman est remarquable pour son style élégant, ses portraits complexes des personnages, et ses descriptions des émotions humaines. Le vrai nom de l'auteur est inconnu (elle fut connue comme Tō no Shikibu au cours de sa vie et fut appelée Murasaki Shibuku après sa mort), tout comme la méthode de composition ou la date exacte à laquelle l'œuvre fut écrite. Cette édition d'une impression gravée sur bois illustrée provient des collections de la Bibliothèque du Congrès. Produit à Kyoto au milieu du 17ème siècle, Il s'agit d'un ensemble complet et bien conservé qui comprend le texte principal et six tomes supplémentaires : trois tomes de commentaires sur des mots clés et des phrases du texte (Meyasu), une généalogie (Keizu) , une suite de l'œuvre par un auteur ultérieur (Yamaji no tsuyu ), et un index (Hikiuta).

Dernière mise à jour : 21 avril 2014