L'enfant prodige de Dharma

Description

Cet ouvrage du début de 18ème siècle par un artiste inconnu est un exemple typique de Nara-ehon, les manuscrits illustrés ou rouleaux de parchemin imprimés à la main et livres produits au Japon à partir de la période Muromachi (1333-1573) jusqu'au milieu de la période Edo (1615-1868). Le Hōmyō dōji est à l'origine une histoire de l'est de l'Inde ayant des racines bouddhiques. Comme beaucoup de ces histoires, elle commence par la phrase caractéristique: "Il était une fois dans la terre du Bouddha ..." Elle se poursuit pour raconter l'histoire d'un enfant qui fut choisi pour être offert en sacrifice à un serpent géant. Le père de l'enfant décide de lui trouver un remplaçant. Un garçon nommé Hōmyō dōji, qui ne pouvait pas supporter la douleur de sa mère après le décès de son mari, se vend lui-même à l'homme alors que sa mère est absente de la maison. Hōmyō dōji se sacrifie, et, alors qu'il récite une sutra près d'une grotte, un Bodhisattva apparaît soudainement et transforme le serpent en garçon. Lorsque l'empereur entend parler de cette histoire, il ordonne que le dōji (garçon) soit amené devant lui, et abdique son trône en faveur du dōji. Le dōji recherche ensuite sa mère, avec qui il vit heureux pour toujours. L'ouvrage est divisé en trois tomes, et contient de nombreuses illustrations colorées.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2014