Chronique des terres étrangères

Description

Le Zhifang waiji (Chronique des terres étrangères) est une géographie concise du monde, la première de ce genre écrite en chinois. Le missionnaire jésuite italien Matteo Ricci produisit une carte du monde en chinois en 1584. Cette carte, qui suivait des principes occidentaux de cartographie alors inconnus en Chine, subit plusieurs révisions entre 1584 et 1602. Un ordre impérial chargea Diego de Pantoja et Sabatino de Ursis, deux prêtres compagnons de Ricci, d’écrire un livre expliquant la carte. Pantoja mourut en 1618 et le travail fut terminé par Giulio Aleni. Yang Tingyun, un officiel chinois respecté et l’un les premiers convertis au christianisme, polit le style de l'ouvrage et en favorisa la publication, en 1623, dans sa propre ville de Hangzhou. L’ouvrage divise le globe en cinq continents : l'Asie, l'Europe, la Libye (Afrique), l'Amérique et « Magellanica ». Cette dernière est une vaste étendue de terre qui irait des environs de l’extrémité sud de l'Amérique du Sud jusqu'à plusieurs degrés au-delà du pôle Sud.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Hangzhou, Chine

Langue

Titre dans la langue d'origine

職方外紀 六卷卷首一卷

Lieu

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

Planches xylographiées, deux volumes dans un étui

Dernière mise à jour : 18 août 2014