La Sibérie et les migrants

Description

Au 19 ème siècle, le gouvernement russe encouragea les paysans à quitter l'ouest de l'empire pour s'installer sur les terres non cultivées de Sibérie. Ce livre était un guide pour les paysans intéressés par la relocalisation. Il contient des informations sur le climat et les sols de Sibérie, les conditions et les opportunités économiques offertes par la région, les dépenses essentielles de déménagement et de construction d'une nouvelle habitation, ainsi que des conseils aux migrants sur la conduite à suivre au cours du voyage. Il fut publié à Khar'kov (Kharkiv, en ukrainien) par la Société pour le développement de l'alphabétisation de Khar’kov. Les paysans ukrainiens, moins exploités par le système commun d'agriculture que les paysans russes, étaient de bons candidats à la relocalisation. Ils étaient souvent plus enclins à s'en aller en échange de la promesse de plus de terres. Les sociétés pour l'alphabétisation faisaient partie des quelques organismes de service public de la Russie tsariste. La Société de Khar’khov, bien que russophone, comprenait beaucoup d'Ukrainiens et était l'une des plus actives de ces sociétés.

Dernière mise à jour : 28 juillet 2014