Monastère Saint-Ferapont de la Nativité, vue sud-ouest. Ferapontov, en Russie

Description

Cette photographie de l'ensemble principal du monastère de la Nativité de la Vierge à Ferapontov a été prise en 1998 par William Brumfield, photographe américain et historien de l'architecture russe, dans le cadre du projet de la Bibliothèque du Congrès intitulé « Rencontre des frontières ». Situé près de la rivière Cheksna dans la partie centrale de la province de Vologda, le monastère de la Nativité de la Vierge de Ferapontov fut fondé en 1398 sur les rives du lac Borodava par Ferapont, un moine issu d’une famille noble originaire de Moscou. Au cœur du monastère se trouve la cathédrale de la Nativité de la Vierge construite en brique en 1490. Ses murs supérieurs et sa coupole furent modifiés pendant une période allant du XVIe au XVIIIe siècles. L'intérieur de la cathédrale est couvert de fresques à la gloire du Christ et de la Vierge Marie. Elles sont l'œuvre de l'un des plus grands artistes de la Russie médiévale, Dionisy, qui a peint l'intérieur en 1502 avec l'aide de ses deux fils. Ces fresques, extraordinaires par la chaleur de leurs couleurs et la délicatesse des dessins, sont sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. En plus de la cathédrale de la Nativité, l'ensemble central du monastère comprend le réfectoire, l'église de l'Annonciation (1530-1531) et l'église Saint-Martinien (1640), qui est couronnée d'une flèche à huit facettes. Les éléments de cet ensemble sont reliés par une galerie surélevée comportant un clocher du XVIIe siècle.

Dernière mise à jour : 22 juillet 2013