Les Munajat d'Abdallah Ansari

Description

Ce fragment de calligraphie comprend une maxime tirée des Munajat (Supplications) du grand savant et mystique persan Khawadja Abdallah Ansari (mort en 1088). Les deux lignes décrivent les bienfaits de la prière et de la générosité. Elles sont rédigées en noir en écriture nastaliq sur papier beige et encadrées par des bandes nuageuses délicates sur un fond d'or lumineux. Le panneau du texte est encadré par diverses bordures et collé sur une feuille de papier violet décorée de motifs de fleurs entrelacées dorées. Entre et sous les deux principales lignes du texte, on peut lire l'inscription suivante : « Dieu, tout le monde Te craint, mais Abdallah se craint lui-même, parce que tout ce qui est bon vient de Toi et tout ce qui est mauvais vient d'Abdallah (« le serviteur de Dieu ») ». Cette petite phrase loue la munificence et la bonté de Dieu. Immédiatement après cette louange se trouve la signature du calligraphe : mashq i-Malik (composition de Malik). Malik pourrait être le calligraphe Malik Daylami, qui fut au service du souverain safavide Shah Tahmasp, au pouvoir de 1524 à 1576.

Dernière mise à jour : 9 février 2012