Carte des zones agricoles de la région sibérienne

Description

Cette carte de l'époque soviétique montre les zones agricoles de la Sibérie, les frontières des districts, les voies ferrées, les cours d’eau, les lacs, les centres des districts et les villes. Bien qu'une grande partie de la Sibérie ne convienne pas à l'agriculture, la région des steppes forestières du sud-ouest de la Sibérie et certaines parties du sud offrent de bonnes conditions. Les paysans qui émigrèrent de la Russie d’Europe au XIXe siècle durent s'adapter aux conditions sibériennes, en apprenant, par exemple, à planter ni trop bas dans la taïga humide (risque de pourriture), ni trop haut sur les terres non abritées (risque de gel). À la fin du XIXe siècle, ces paysans étaient parvenus à faire de la Sibérie l'une des régions agricoles les plus productives de l'Empire russe. Ils contribuèrent également à la création d'une industrie laitière sibérienne prospère. En 1913, près de 4 000 laiteries sibériennes approvisionnaient la Russie et le monde en beurre. Soixante pour cent des exportations de beurre de la Russie provenaient de cette région.

Dernière mise à jour : 25 juillet 2014