Description

  • Les origines de l'Académie Mohyla de Kiev remontent à 1615, lorsque l'aristocrate Galshka Gulevicheva fit don de terres et de fonds pour établir l'École monastique de la confrérie à Kiev. Lorsque le métropolite de Kiev Pierre Mohyla (1597–1647 env.) arriva à Kiev et décida d'ouvrir une école à la laure des Grottes de Kiev, l'École monastique de la confrérie demanda à Mohyla d'y renoncer et d'utiliser à la place l'institution existante comme base pour une nouvelle académie. Mohyla accepta, et en 1632, l'École monastique de la confrérie servit de fondement pour la future académie. Sous sa protection, le monastère et l'école reçurent des terres et un soutien financier supplémentaires. L'Académie Mohyla de Kiev se donna pour mission de maîtriser les compétences intellectuelles et l'apprentissage de l'Europe contemporaine afin de les appliquer à l'éducation en Ukraine. À cette époque, l'Église orthodoxe se sentait menacée par les incursions de l'ordre des Jésuites, et Mohyla choisit son plus grand adversaire comme modèle, adoptant la structure organisationnelle, les méthodes d'enseignement et le programme des écoles jésuites. L'académie accueillait des jeunes hommes de toutes les couches sociales, et attirait des étudiants et des érudits d'Ukraine et d'autres pays européens. Elle prospéra à la fin du XVIIe siècle et atteignit son âge d'or durant le règne de l'hetman Ivan Mazepa (1687–1709), lorsque le nombre d'admissions dépassa les 2 000 élèves. Cet essor prit soudainement fin avec la défaite de Mazepa à Poltava, en 1709. L'interdiction, imposée par le tsar Pierre Ier, des publications ukrainiennes et des textes religieux en ukrainien accabla davantage l'école. Malgré un renouveau peu après la mort du tsar, elle souffrit une fois de plus sous Catherine la Grande, avec l'abolition de l'hetmanat en 1764 et la sécularisation des monastères en 1786, qui privèrent l'académie de ses principales sources de soutien financier. L'école passa sous la tutelle du gouvernement impérial russe et vit son importance décliner. L'Académie Mohyla de Kiev ferma ses portes en 1817. En 1991, lorsque l'Ukraine obtint son indépendance, l'académie connut un regain d'intérêt et fut renommée Université nationale de l'Académie Mohyla de Kiev. Ce livre, publié à Kiev en 1893, retrace l'histoire du monastère et de son école.

Auteur

Date de création

Informations d'édition

  • Imprimerie G. T. Korchak-Novitskii, Kiev

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Кієво-братскій училищный монастырь : историческій очеркь

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • 407 pages : illustrations

Institution