Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre V : présages et superstitions

Description

Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre V aborde les présages, les augures et les superstitions. Comme dans le Livre IV, sur la divination, Sahagún cite les traditions autochtones ancestrales mentionnées dans les questionnaires et au cours d'interactions avec les anciens nahuas. L'intérêt durable de Sahagún dans ce domaine était intellectuel et ethnographique, mais sa motivation était fondamentalement religieuse. Selon lui, de nombreuses conversions au christianisme revendiquées par les prêtres catholiques au Mexique étaient superficielles et masquaient l'adhésion persistante aux croyances païennes. D'ailleurs, il écrivit dans le prologue de son œuvre que « les péchés d'idolâtrie et des rites, superstitions et présages idolâtres, et les superstitions et les cérémonies idolâtres n'ont pas totalement disparu. Pour prêcher contre eux ou même être conscient de leur existence, nous devons nous familiariser avec leur pratique à l'époque païenne, [car] du fait de notre ignorance, ils [les Indiens] agissent par de nombreux actes idolâtres sans que nous le comprenions ».

Date de création

Titre dans la langue d'origine

Libro quinto, que trata de los agueros, y prenosticos: que estos naturales tomauan: de algunas aues, animales y sauandixas para adiujnar las cosas futuras

Type d'élément

Description matérielle

Relié dans le volume 1. Encre sur papier ; 310 x 212 millimètres

Collection

Dernière mise à jour : 26 octobre 2012