Traité sur la guerre sainte

Description

L'imprimerie persane fit son apparition à Tabriz, en Iran, en 1816. Le premier livre publié s'intitulait Jihādīyyah (Traité sur la guerre sainte) et fut écrit par Abu al-Qasim ibn 'Isá Qa'im'maqam Farahani (1779–1835 env.), Premier ministre de Perse à cette époque. Au cours du règne du roi Fath Ali Shah (1772–1834, règne : 1797–1834), lorsque le gouvernement kadjar était enlisé dans la gestion de l'instabilité nationale, les puissances coloniales européennes rivales tentèrent d'imposer leur hégémonie dans la région. Les Britanniques cherchèrent à implanter leur influence au sud et au sud-est de la Perse dans le golfe Persique, tandis que l'Empire russe établit sa domination sur les territoires au nord de la Perse pendant la guerre russo-persane de 1804–1813. Le premier livre persan fut publié en réaction à ces événements. Il aborde toutes les fatwas (décrets) émises par les chefs religieux sur la nécessité de mener le jihad (guerre sainte) contre les Russes, qui avaient envahi le territoire iranien au cours du règne de Fath Ali Shah.

Dernière mise à jour : 22 septembre 2014