Dialogues des dieux

Description

Ce manuscrit contient dix des dialogues de Lucien, rhétoricien et satiriste du IIe siècle qui écrivit en grec, dans la version latine de Livio Guidolotto (également appelé Guidalotto ou Guidalotti). Livio, érudit classique d'Urbino et assistant apostolique du pape Léon X, dédia sa traduction au pape dans une épître introductive de 1518 (« Romae, Idibus maii MDXVIII », feuillet 150v). La datation la plus tardive possible du manuscrit peut ainsi être établie en 1521, année du décès de Léon. La décoration du codex fait apparaître l'emblème de Jean de Médicis, un joug accompagné de la lettre « N » et de la devise « Suave », tel qu'il était avant même qu'il devienne pape. Les armoiries des Médicis, couronnées par l'insigne papal, et le symbole des Médicis, un anneau orné d'un diamant avec des plumes blanches, vertes et rouges, avec la devise « Semper », sont également présents. On retrouve les mêmes emblèmes dans un groupe de codex de la bibliothèque laurentienne des Médicis, à Florence, qui furent probablement commandés par Léon X. Le bibliothécaire Luigi De Angelis fut chargé de la publication du texte du manuscrit à Sienne en 1823. De Angelis appréciait l'élégance des enluminures et plus particulièrement le portrait dans l'initiale de la dédicace, vraisemblablement une effigie de Lucien et dont certains ont suggéré qu'il pouvait être attribué à Raphaël. Un critique de l'édition de De Angelis avança l'hypothèse selon laquelle la dédicace de Livio Guidolotto des dialogues caustiques au pape ne fut pas acceptée. Par conséquent, l'ouvrage ne fut pas publié pendant de nombreuses années. Le manuscrit fit partie de la collection de l'érudit siennois Uberto Benvoglienti au début du XVIIIe siècle. Il fut légué par la suite à la bibliothèque municipale des Intronati de Sienne. Le manuscrit est relié dans un codex composite regroupant cinq manuscrits de différentes provenances et périodes (datant de la fin du XIIIe siècle à 1521 environ), dont la disposition, le style graphique et le format varient également.

Langue

Titre dans la langue d'origine

Dialogi deorum

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

24 feuillets : parchemin avec enluminures ; 228 × 146 millimètres

Notes

  • Cote : ms. H.VI.31[5]

Références

  1. Biblioteca comunale degli Intronati, The Biblioteca comunale degli Intronati for The James Madison Council: manuscripts, incunables, drawings and prints (Siena: 2011).

Dernière mise à jour : 10 octobre 2014