Poème sur le départ des mages

Description

Ce manuscrit du XVe siècle, écrit en caractères de la Renaissance, contient une composition poétique (De profectione Magorum adorare Christum et de innocentibus interfectis ab Herode) d'un auteur nommé « Gabriel Volaterranus ». Il s'agit, selon toute probabilité, de Gabriello Zacchi da Volterra, archiprêtre (agissant en qualité de doyen et de vicaire de l'évêque) de la cathédrale, qui provenait d'un milieu culturellement sophistiqué et qui mourut en 1467, à l'âge de 33 ans. L'auteur dédia l'ouvrage à Tommaso del Testa Piccolomini, assistant secret du pape Pie II (feuillet 132r), à qui Pie avait accordé le privilège de parenté avec la famille Piccolomini. En 1460, Frédéric III de Montefeltro octroya le titre de conseiller impérial à Tommaso, lui donnant l'honneur d'ajouter l'aigle impérial à ses armoiries. Il devint par la suite évêque de Sovana, puis de Pienza. La présence de l'aigle impérial sur les armoiries de Testa Piccolomini dans la décoration du codex (feuillet 132r) permet d'établir que le manuscrit peut être daté de façon plausible dès 1460. José Ruysschaert a attribué la décoration, des enluminures dotées de motifs de branches de vignes blanches, à Gioacchino de Gigantibus, qui fut actif au début des années 1460 dans le cercle culturel du pape Pie II. Le manuscrit est relié dans un codex composite regroupant cinq manuscrits de différentes provenances et périodes (datant de la fin du XIIIe siècle à 1521 environ), dont la disposition, le style graphique et le format varient également.

Langue

Titre dans la langue d'origine

Carmen de profectione Magorum

Lieu

Type d'élément

Description matérielle

13 feuillets : parchemin ; 206 × 137 millimètres

Notes

  • Cote : ms. H.VI.31[4]

Références

  1. Biblioteca comunale degli Intronati, The Biblioteca comunale degli Intronati for The James Madison Council: manuscripts, incunables, drawings and prints (Siena: 2011).

Dernière mise à jour : 20 juin 2014