Description

  • Cet ouvrage, appelé le carnet d'esquisses siennois, du célèbre architecte et ingénieur Giuliano da Sangallo était à l'origine conservé à la bibliothèque de l'érudit de Sienne Giovanni Antonio Pecci. Il fut acquis en 1784 par le bibliothécaire Giuseppe Ciaccheri, collectionneur dévoué et passionné, qui enrichit la bibliothèque municipale des Intronati de Sienne d'œuvres d'art de qualité exceptionnelle. Avec le codex Barberiniano de la Bibliothèque apostolique vaticane, ce carnet d'esquisses témoigne de la production prolifique de dessins de l'architecte et constitue une source précieuse de connaissances sur son œuvre. Le petit format et le style des dessins indiquent que le livre était une étude personnelle et un outil de travail. Extrêmement varié, il inclut des esquisses, à caractère architectural pour la plupart et souvent accompagnées de mesures et de notes techniques, des idées de projets (tels que le dôme de la Basilique de Sainte-Marie à Lorette, en Italie), des dessins de machine et de pièces d'artillerie, ainsi que des copies de sculptures classiques. Il comporte également les études des monuments que Giuliano a observés lors de ses voyages en Italie et en France (notamment des arcs de triomphe et le Colisée), des copies de reliefs, des dessins de décoration (panoplies, sujets grotesques, cadres) et même des esquisses de lettres majuscules provenant d'inscriptions publiques. Giuliano semble avoir eu un intérêt particulier pour l'architecture médiévale, comme l'atteste par exemple les esquisses de différents édifices de Pise et de la tour Asinelli à Bologne. Le dessin de l'élévation de la chapelle de Piccolomini dans la cathédrale de Sienne date de l'un de ses séjours à Sienne. Ce carnet d'esquisses contient également les plans d'un bâtiment de la Sapienza de Sienne. Une inscription permet d'associer ces plans à la décision du cardinal Francesco Piccolomini, en 1492 ou 1493, concernant la construction d'une nouvelle structure en plus de l'existante Sapienza (située depuis 1415 dans l'emplacement précédemment occupé par l'hôpital Misericordia et site actuel de la bibliothèque communale). La nature de ces esquisses reste à découvrir : certains érudits pensent qu'il s'agit de dessins pour la rénovation du bâtiment existant, tandis que pour d'autres, les plans sont ceux d'un nouvel édifice. Le dessin d'une section transversale du bâtiment de la Sapienza de la main de Pecci, basé sur les plans d'origine de Giuliano, est inséré dans le ‏‏‏‏codex. Non seulement ce carnet d'esquisses offre un regard sur la culture artistique profonde et multidimensionnelle de Giuliano, mais il témoigne également de son étude intense des modèles classiques comme partie intégrante de son œuvre. Les dessins datent probablement des dernières années de la vie de l'architecte, entre 1490 et 1516. Les feuillets 1v et 2r contiennent des recettes de fabrication de colle, d'une écriture datant du XVIe siècle et non attribuable à Giuliano.

Auteur

Contributeur

Langue

Titre dans la langue d'origine

  • Taccuino senese

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

  • Parchemin et papier, avec illustrations ; 180 × 120 millimètres. Reliure moderne en cuir vert marocain

Notes

  • Cote : S.IV.8

Institution

Références

  • Biblioteca comunale degli Intronati, The Biblioteca comunale degli Intronati for The James Madison Council: manuscripts, incunables, drawings and prints (Siena: 2011).