Une représentation moderne de l'Irlande, l’une des îles britanniques

Description

Abraham Ortelius (1527-1598) était un graveur et homme d'affaires flamand qui voyagea beaucoup afin de s’occuper de ses affaires commerciales. En 1560, il s'intéressa à la géographie scientifique au cours d'un voyage avec Gérard Mercator. L'œuvre principale d'Ortelius, Theatrum orbis terrarum (Théâtre du monde), fut publiée à Anvers en 1570, à l'aube de l'âge d'or de la cartographie hollandaise. Le Theatrum présentait les parties qui composaient le monde et reflétait une époque d'exploration, d’élargissement des relations commerciales et de recherche scientifique. Considéré aujourd’hui comme le premier atlas du monde, le Theatrum original fut amélioré par de fréquentes mises à jour et réimpressions pour inclure les dernières informations scientifiques et géographiques. Cette carte de l'Irlande d'Ortelius illustre les techniques de cartographie les plus modernes de l'époque : détails géographiques précis, symboles topographiques magnifiquement rendus et une abondance de noms de lieux. Les propriétés foncières importantes sont représentées par des rendus d’images de bâtiments de ces domaines.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Hiberniae, Britannicae Insulae, Nova Descripto

Type d'élément

Description matérielle

1 carte gravée, 34 x 47 cm

Notes

  • Échelle approximative 1:1 000 000

Dernière mise à jour : 17 septembre 2014